Restaurant “Les Innocents” à Strasbourg

les innocents restaurant strasbourg logo

Après un bon buzz qui a commencé à faire une renommée plus vite que l’éclair, je décide (enfin) de me poser chez Les Innocents à Strasbourg. Restaurant ouvert depuis peu (24 août 2015) par Thierry Bendler et Sébastien Helterlé (anciennement Coté Lac à Schiltigheim), l’endroit nous propose une décoration magnifique à la sauce prohibition américaine. Voyons voir si la cuisine suit ce concept original…

J’ai déjà voulu venir plusieurs fois et l’endroit était toujours plein en soirée, alors, par dépit, et aussi car c’était moins cher, je me suis rabattu sur une formule midi en ce mardi de septembre.

Réservé dès hier pour 12h30, le restaurant était déjà presque plein (bon signe !), on nous propose une petite table pour deux en intérieur parfaite. On avait déjà oublié l’idée de manger dehors, car la terrasse étant certes sympa, les températures de cet été sont parties et étant à l’ombre à midi, c’était pas gérable.

On part donc sur la formule midi à 16 € : entrée + plat, à laquelle, on peut rajouter en supplément du fromage (de 6 à 9€) ou un dessert (9€, à la carte). Il y a, au choix, deux entrées, et deux plats dans la formule midi : parfait ! On en prend un de chaque et on goute.

Pour les entrées, on a eu le droit à une tarte fine potiron et quetsches d’Alsace recouverte d’un espuma de foie gras, ainsi qu’un tartare de bœuf dans l’esprit Tex Mex.

Les plats ont pas tardé à arriver, on a donc pris un dos de cabillaud juste poêlé avec une mousseline de charlotte, passion et estragon, avec comme second plat un suprême de poulet jaune, garniture dans l’esprit petits pois carottes.

Bien parti, et l’appétit bien ouvert, je finis pour ma part par une bombe au chocolat de la République Dominicaine avec une glace pistache.

Les Innocents restaurant Strasbourg wine bar tribunal
Tout ça pour vous dire, que l’ensemble des plats étaient très bons, beaucoup de saveurs, cuisson parfaite : le tartare de bœuf m’a rappelé mon voyage au Mexique, le poisson était top, avec la purée à tomber (juste un peu surpris par le fruit de la passion avec cette purée ?!); le poulet cuit parfaitement et le dessert… excellent, chocolat avec beaucoup de gout et pas trop sucré, avec une présentation en forme de bombe qui fume encore : TOP !

Vous l’aurez compris, j’ai adoré. Rajoutez à cela, que le service était top, et le cadre aussi : c’était parfait, un bon moment. Par contre, je dois admettre que c’était un peu bruyant (ambiance brasserie quoi). On a même eu le droit à des marshmallows faits maison exquis pour mieux faire passer l’addition : 43 euros pour deux avec donc les deux formules, une bouteille de Carola et un dessert : prix très correct au vue de la qualité des plats.

Les Innocents restaurant Strasbourg wine bar tribunal

Bref, pour ma part, rien à redire, je reviendrai un soir pour un vrai repas ou après 17H30 puisque l’endroit est aussi un bar à vins (cave à vins dans une cage au milieu du restaurant), ils proposent aussi des planchettes de gourmandises en soirée donc.

A vous de tester donc, si comme moi vous êtes “coupables” de ne pas pouvoir résister à la cuisine des Innocents ! 😉

NB: attention, c’est un peu compliqué pour se garer dans le coin, je conseille le vélo pour venir !

Les Innocents
Wine – bar et restaurant
4 rue Paul Muller Simonis
67000 Strasbourg
09 53 03 91 98

NB: J’y suis retourné ce week-end (24/10/2015), un samedi soir, et encore une fois : TOP, rien à redire…

Voici les photos des plats de la soirée chez les Innocents :

NB 2: Et oui, j’y suis encore retourné en ce début 2016 pour un repas le midi : Top, bon, rapide, savoureux !

Les Innocents Strasbourg plat du jour
Blanc de poulet jaune rôti, conchiglionis farcis avocat avec une sauce suprême

Articles similaires qui pourraient vous plaire...

Kapoué test n°46: Petite Cantoche à Strasbourg
vues 1065
Je teste souvent des restaurants nouveaux sur Strasbourg, mais aujourd’hui je vais vous parler d’un endroit qui a déjà quelques mois : La Petite Canto...
Kapoué test n°138: Le Pont Aux Chats, restaurant au cœur de la Krutenau
vues 862
Fermé depuis février 2016, Le Pont aux Chats fut une ancienne adresse très courue dans le quartier de la Krutenau à Strasbourg. Mais, il parait que "l...
Kapoué test n°129: L’Hédoniste, restaurant bistronomique à l’Oranger...
vues 1607
Kapoué test n°129: L'Hédoniste, restaurant bistronomique à l'OrangerieAprès plusieurs mois de travaux, l’Hédoniste a ré-ouvert ses portes en mar...
Kapoué Test n°122: CAUPONA, nouvelle brasserie de la Grand’Rue à Strasbour...
vues 8389
Caupona est une brasserie fraîchement ouverte au 109 Grand Rue à Strasbourg par l'équipe dirigeante du Raven. On nous avait d'ailleurs annoncé le proj...

7 Comments

  1. chouniz
    2015/09/09 at 08:14 — Répondre

    En tant que co-testeuse hier midi, je n’ai pas grand chose à ajouter par rapport à l’article car tout y est. Mais je vais quand même répéter que tout était excellent: l’accueil du personnel, la rapidité du service, les plats délicieux, le dessert à tomber, le cadre sympa et la cave à vins bien alléchante.

  2. isamod
    2015/09/09 at 09:27 — Répondre

    J’ai testé vendredi dernier dans la soirée. Rien à redire déco au top, service sympa et prévenant et plats aussi beaux que bons ! Seul bémol comme tu l’as dit c’est vraiment bruyant et on ne s’entend pas parler ! Allez-y, une adresse qui fera vite partie des valeurs sures de Strasbourg !

  3. 2015/09/09 at 10:06 — Répondre

    Ça a l’air excellent, fin et c’est très joliment présenté ! Et effectivement, les prix sont abordables. Je testerai, c’est sûr. Merci pour cette découverte 🙂

  4. Brinette
    2015/09/09 at 16:02 — Répondre

    Tiens c’est marrant, je suis passée devant hier vers 14h, et quelqu’un prenait des photos de la devanture… surement vous ! ????Habitante du quartier, j’ai très envie de tester aussi…

  5. Carine Lnx
    2016/03/02 at 14:21 — Répondre

    J’ajouterais qu’ils tiennent compte des intolérances alimentaires (je me suis donc vue proposer un foie gras délicieux en entrée). J’ai pu déguster un pain sans gluten à se damner (chaud, moelleux) tout comme le pinot noir. Divin ! Merci pour l’idée ????

  6. Noémie
    2017/09/18 at 17:28 — Répondre

    Un dîner en bonne compagnie, ambiance feutrée/tamisée, une serveuse au top qui connait sur le bout des doigts sa carte et ses accords mets et vins, une cuisine raffinée, une belle présentation sur assiette. Le parfait combo!
    Le petit + avoir eu la chance d’entrer dans la fameuse cage à vins.

Laisser un commentaire