L’atelier du barbu, végétarien et strasbourgeois

atelier du barbu vegetarien strasbourg recette

Qu’est ce qui te fait lever le matin?

C’est une question que je pose dans mes rencontres de passionnés et il est plus facile de la poser que d’y répondre. Mais j’ai la réponse, c’est la chance de faire ce que j’aime aujourd’hui , de pouvoir laisser libre cours à mon imagination en cuisine, aller sur les marchés, parler avec les producteurs, découvrir les produits de saison pour ensuite imaginer des recettes et les partager avec les gens qui me suivent .

Ta plus grande qualité?

Je suis persévérant, quand une recette n’est pas à la hauteur de ce que j’aurais envisagé, je la reprends encore et encore, jusqu’à qu’elle le soit.

Ton plus grand défaut?

Quand j’ai une idée en tête, je dois la mettre à exécution immédiatement ! Je travaille un peu à l’intuition. Quand j’ai une idée de recette, il faut que je la teste tout de suite.

Te considères-tu comme quelqu’un de connecté?

Oui, je suis quelqu’un de connecté, présent sur 3 réseaux sociaux, pas forcément pour voir ce que font mes amis sur tel ou tel réseau mais plutôt pour rester informé puisqu’aujourd’hui la plupart des nouveautés et des informations passent par là.

Le héros de fiction auquel vous aimeriez ressembler?

Oggy de Oggy et les Cafards, parce qu’il lui arrive toujours des tuiles mais qu’il trouve toujours une solution, et ça, avec le sourire et avec une bonne dose d’humour. J’ai gardé une petite part d’enfant, j’aime bien les cartoons.

Le job que tu as toujours rêvé de faire?

Etant gamin, je rêvais d’être égyptologue, l’Egypte ancienne est restée une passion mais aujourd’hui je fais ce que j’aime, je cuisine tous les jours.

Votre héros dans la vie réelle?

J’admire beaucoup Michael Jordan, parce qu’on lui a toujours dit qu’il n’arriverait pas à jouer à haut niveau mais il a fait plus que ça, il est devenu LE meilleur joueur de tous les temps. Il est passé outre tous les gens qui voulaient le rabaisser, il a prouvé qu’avec de la persévérance et du travail on pouvait faire mentir ses détracteurs.

La chanson que vous sifflez sous la douche?

En ce moment, Chaque nouvelle page de Dub Incorporation.

Comment te vois-tu dans 20 ans ?

Chauve ! Mais toujours barbu ! J’aurais rencontré plein de gens, j’aurais voyagé, j’aurais vécu la vie que j’ai toujours voulu vivre.

Mon film culte?

Mon nom est personne, avec Terence Hill. Une bonne piqûre d’humour sur fond de Western. Familial mais fun !

Ce que vous détestez par-dessus tout?

Le mensonge, ça n’apporte strictement rien et un jour tout fini par se savoir.

Le talent que vous aimeriez avoir?

Les mêmes griffes que Wolverine, comme ça je n’aurais plus besoin d’aiguiser mes couteaux !

Le dernier fou rire?

Avec un copain à l’appart autour d’un quizz sur « Quelle bière es-tu ? »

atelier du barbu vegetarien strasbourg portrait

Que manque-t-il, d’après toi, à Strasbourg, qui est incontournable dans les autres grandes villes d’Europe?

D’après moi, bien que les choses commencent à changer, il nous manque une vraie culture “végé” qui pourrait se traduire par un plus grand choix de restaurants végétariens et végétaliens en ville.

Si tu étais un quartier de Strasbourg ?

J’aime bien la Krutenau parce que ça bouge et en même temps je suis super bien dans mon quartier de la Neustadt.  J’aime l’architecture de ce quartier, personne ne se prend la tête, c’est propre et calme, et je suis à 5 minutes du centre-ville.

Restaurant préféré?

J’adore le Petit Mezze, situé rue Sainte Barbe, en tant que végétarien, on y a toujours un choix complet de spécialités libanaises et j’apprécie beaucoup la cuisine du Liban. C’est un mélange de textures, des saveurs complexes qui se marient très bien entre elles, à chaque plat tu as des sensations nouvelles, tu voyages !

Bar préféré ?

Sans hésitation, les Savons d’Hélène, j’aime l’ambiance chaleureuse et conviviale de ce lieu, même pour manger, il y a du choix pour les végétariens. On peut s’y retrouver avec ses amis autour de grandes tablées. Ils proposent toujours des petits concerts et des tables de langues, ils font sortir la culture d’un carcan et la mettent à la portée de tous.

Endroit que vous adorez à Strasbourg mais que vous avez honte de dire?

Hyper cliché et très touristique, j’aime assister aux illuminations estivales à la cathédrale et au barrage Vauban. Je n’y vais qu’une fois pour voir ce que ça donne mais je ne les rate pas

Quelle est la chose que vous changeriez en premier si vous étiez maire de Strasbourg?

Je fermerais le zoo de l’Orangerie, les animaux ne sont pas là pour nous divertir, leur place est dans leur milieu naturel. Je ne supporte pas de voir les singes, entre autres, s’ennuyer ferme sous le regard des curieux, pensant faire un safari en plein cœur de Strasbourg.

Ta marque alsacienne préférée?

Peu de marques alsaciennes proposent des produits végétariens, encore moins végétaliens ! Spontanément, je citerais les Confitures du Climont.

Qu’est que tu choisirais comme nom de catcheur mexicain?

El Barbo !

En 3 mots, décris-nous Strasbourg?

Majestueuse, chaleureuse, humaine.

Ton actualité?

Je lance L’Atelier du Barbu, végétarien et strasbourgeois. Qu’est-ce que c’est me direz-vous ?

Un projet inédit à ce jour à Strasbourg, le Barbu propose des ateliers culinaires à domicile pour végétariens, végétaliens et omnivores curieux, des recettes végétariennes et végétaliennes, des rencontres de passionnés alsaciens, et des tests de restaurants où je découvre les offres végétariennes proposées par les restaurateurs strasbourgeois, si offre (s) il y a.

Et l’aventure va plus loin, très prochainement, le Barbu fera le marché pour vous et complétera ses paniers de trouvailles végétales pour faciliter la vie des végé strasbourgeois et promouvoir ce mode de vie.

Découvrez toutes les actualités et les recettes du Barbu sur :

– le site Internet www.latelierdubarbu.com

– la page www.facebook.com/pages/LAtelier-Du-Barbu-Végétarien-Strasbourgeois

-le compte Instagram http://instagram.com/l_atelier_du_barbu/

Les dernières créations du Barbu :

Quinoa croquant aux Asperges vertes

atelier du barbu vegetarien strasbourg quinoa

Tartelettes choco-muesli

atelier du barbu vegetarien strasbourg chocolat muesli

Ces articles sur Strasbourg pourraient vous plaire...

Portrait Kapoué n°36: Sir Hill, chanteur strasbourgeois
vues 137
Sir Hill, chanteur strasbourgeois Qu’est ce qui te fait lever le matin? La perspective d'une douche et d'un petit dèj ! Ta plus grande qualité?...
Portrait Kapoué n°27: David Kodat, coiffeur solidaire strasbourgeois
vues 261
David Kodat, coiffeur solidaire strasbourgeois Qu’est ce qui te fait lever le matin? Une des raisons qui m’aident à me lever le matin : aller prendr...
Portrait Kapoué n°25: Sebastien blogueur people strasbourgeois
vues 99
Sebastien blogueur people strasbourgeois Qu’est ce qui te fait lever le matin? Le matin je me lève en me disant que je vais aller retrouver mon ordi...
Portrait Kapoué n°23: Jade Vix, championne du monde de hockey
vues 174
Jade Vix, strasbourgeoise et championne du monde de hockey Qu'est ce qui te fais lever le matin ? Soit l'appel de la glace les matins d'entraînement...

4 Comments

  1. Hélène
    2015/04/20 at 20:01 — Répondre

    Merci pour cet interview, je suis allée visité le site et j’ai ajouté la page du barbu à mes abo FB 😉

  2. Laval
    2016/02/09 at 11:56 — Répondre

    Didier cool bonne initiative ! belle barbe en tout cas !!

  3. 2017/07/20 at 10:17 — Répondre

    Depuis ce portrait, le “Barbu” a ouvert un restaurant : L’EDEN SANS GLUTEN : https://blogkapoue.com/2016/08/12/eden-sans-gluten-restaurant-vegan-strasbourg/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.