AlsaceStrasbourgvélo

Opération de contrôle de l’utilisation des oreillettes et du téléphone portable en voiture et à vélo

Petite info pour les amis lecteurs du blog vivant dans le Bas-rhin :

Nombreux sont les cyclistes et les automobilistes qui circulent chaque jour sur les routes du Bas-rhin en utilisant leur téléphone portable ou en écoutant de la musique au moyen d’oreillettes ou de casques audio en mode conduite. Moins nombreux sont ceux qui ont conscience du danger que cela représente pour eux-même ou pour autrui…

logo police nationale

Déterminée à lutter contre l’accidentologie et au regard de la situation, la Direction Départementale de la Sécurité Publique du Bas-Rhin va procéder, sur l’ensemble du département à une importante opération de contrôleavec 1 verbalisation – des cyclistes et automobilistes qui seront en infraction à l’article R412-6-12 du code de la route notamment dans les prochains jours.

Comme il vaut mieux “Prévenir” que “Guérir”, le but de cette opération est, bien évidemment, de lutter contre l’insécurité routière, mais également de jauger l’impact d’une campagne de sensibilisation. Une première opération de ce type a déjà été réalisée dans le département courant 2016, celle-ci avait remporté l’adhésion des automobilistes et des cyclistes puisqu’à compter du 2ème jour plus aucune infraction n’avait été relevée.

Pour rappel, l’article R412-6-1 du Code de la route : L’utilisation du portable tenu en main en voiture ou à 2 roues, qu’il s’agisse d’un appel à l’oreille ou de l’envoi d’un SMS, est une infraction sanctionnée d’un PV avec une amende de 135€ et un retrait de 3 points sur le permis. Depuis le 1er juillet 2015, les oreillettes, écouteurs et casques sont aussi interdits.

Que pensez-vous de cette opération de sensibilisation ? Portez-vous un casque audio quand vous êtes à vélo ? J’attends vos commentaires sous l’article.

3 Comments

  1. Maxence Grandidier
    2019/07/30 at 14:39 — Répondre

    Amusant, j’ai croisé une patrouille à vélo rue mercière, j’avais mon casque sur les oreilles. Un des policiers m’a sermonné (j’ai eu la bêtise de dire que je savais que c’était puni), mais je suis reparti sans amende, j’étais même pas au courant de cet article…

  2. cycliste échaudé
    2019/08/01 at 11:14 — Répondre

    Deux amendes en six mois pour port d’oreillettes à vélo, en centre ville. J’ai déjà observé des policiers se plaçant sur des pistes cyclables et qui verbalisaient les cyclistes mélomanes à la chaîne.
    Par contre, pour les voitures arrêtés/garées sur les bandes/pistes cyclables, bizarrement, il n’y a personne.

    Sécurité ou argent facile?

  3. 2019/08/02 at 13:23 — Répondre

    En fait les contrôles se feront plus tard.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.