Parle nous un peu de toi : Tu as quel age, tu fais quoi dans la vie ?
Bonjour, je m’appelle Cédric, j’ai 24 ans et dans la vie je suis militaire et rédacteur sur www.wikipokemongo.fr . En jeu : je suis SioRay, niveau 31, équipe Bravoure.

Pourquoi cette passion pour le jeu Pokémon Go ?
J’ai joué aux premières versions de Pokemon sur GameBoy. Avec Pokemon Go j’ai ressenti cette adrénaline de la chasse, cette sensation de partir à l’aventure, explorer les alentours. Découvrir de vrais dresseurs au lieu de PNJ,  (personnage non joueur), faire des rencontres, parler de l’univers Pokemon.

Tu y passe combien de temps par jour ?
Je passe à peu près 19 heures par jour sur ce jeu. Cela comprend le temps passé sur les groupes Facebook (10) ainsi que la recherche d’informations pour avoir toujours un coup d’avance sur la communauté et contribuer à son développement. et

Tu y joue seul ?
Non, j’essaye d’y jouer un maximum avec mon colocataire (Yetnou, équipe Instinct) ainsi que ma copine (MlleNawak, équipe bravoure). Jouer à plusieurs sur ce jeu est vraiment quelque chose de bénéfique.

Ça t’a fait rencontrer du monde ?
Énormément ! Ce jeu rapproche les gens sur un sujet commun. Et l’entraide se crée tout naturellement. Il suffit d’une petite phrase ” alors quelle équipe ? ” pour lancer la discussion. Il y a tous les âges, tous les domaines. C’est vraiment une expérience à vivre.

On entend tout et n’importe quoi sur ce jeu : que répond-tu aux détracteurs ?
Testez le. Vous vous ferez une bonne idée de la chose. Je reste cependant d’accord sur plusieurs points avec les détracteurs à savoir: le manque de savoir-vivre de certains, par exemple au musée d’art moderne, avoir des déchets, des vols ou des voitures garées en plein sur la place. Il y a aussi certains dresseurs qui n’ont pas peur de braver les interdits, se mettant en danger pour quelques Pokemons. À côté de ça, la communauté reste extraordinaire. Des joueurs de Pokemon Go qui sauvent en pleine nuit des personnes d’un incendie. La SPA qui remercie des joueurs de sauver des animaux errants. Il y a toujours eu des détracteurs de toute manière. Ce n’est pas la première fois.

As-tu déjà dépensé de l’argent dans le jeu, si oui combien ? As-tu un budget réservé à la chasse aux Pokemons ?
Je suis arrivé à un moment où j’ai du dépenser de l’argent. J’en suis à une centaine d’euros. Ce qui m’a permis d’acheter de la place dans mon sac, des incubateurs (beaucoup…) et des œufs chance (objet qui double l’expérience reçue). Passé un certain niveau, le jeu demande une expérience conséquente pour passer les derniers niveau, ce qui peut en décourager plus d’un.

Comment tu gères ça avec ton entourage ?
Pas vraiment de problème à ce niveau la. Ma copine est toujours partante pour une virée nocturne à 1 heure du matin, chasser le Chenipan. Au niveau travail, également, j’ai juste à placer mon téléphone dans ma poche et hop, éclosion des œufs tranquillement. Les forces de l’ordre ont encore du mal à comprendre le concept et assimiler le phénomène, ce n’est qu’une question de temps.

Comment tu ressens le phénomène sur Strasbourg ? Je t’ai connu sur le groupe Facebook Pokemon go Strasbourg, y a-t-il d’autres choses qui se passent sur la capitale européenne pour chasser du Pikachu?
Le phénomène est énorme. Au début il n’y avait pas trop de monde. Mais dès que les versions non officielles ont fuitées, il y a une masse de joueurs énorme qui est apparu d’un coup. Des soirées à plus de 300 personnes, des safaris Pokemon et notamment des événements sur la page du groupe, menée par Fabrice Dunis, Alexandre Bertrand pour ne citer qu’eux s’efforçant de mener à bien leurs événements, conjointement aidée par la mairie.

Pokemon Go Strasbourg Alsace

La Police Nationale a fait pas mal de prévention sur les risques au volant ou en vélo, qu’en penses-tu ?
Je pense que c’est une bonne chose de sensibiliser les joueurs. Car il est vrai que certains prennent des risques inconsidérés. Par exemple: au début du jeu, avec mon colocataire, on a traversé une rue sans regarder et ça ne nous étais jamais arrivée en plus de 10 ans… Après il ne faut pas généraliser: la sécurité c’est l’affaire de tous, c’était là bien avant Pokemon Go et ça le sera après.

Peux-tu à présent nous donner des astuces simples pour devenir des meilleurs dresseurs ?
S’informer pour commencer. Avoir une très bonne base du jeu et de l’instinct. Être curieux et ne pas avoir peur d’explorer. Comme pour toute choses, “Le savoir, c’est le pouvoir” Une fois que vous aurez une grosse connaissance sur le domaine, vous aurez toutes les cartes en mains pour devenir un dresseur émérite.

Connais tu des endroits publiques (à Strasbourg) remplis de Pokemons rares ou d’arènes disputées ?
Voici des emplacements ou l’ont peut trouver des pokemons intéressants:
Musée d’art moderne, Place Austerlitz, Contades, Petite France, Gallia, sur les rives, le parc de Gallia, UGC, le long de Rivetoile, Orangerie, Parc botanique, Parc du Parlement, Parc de l’Etoile, aux alentours du Parc de la Bergerie, Rotonde (à certaines heures), Aux 2 rives, Esplanade, La citadelle, et le Parc de la République. De manière générale, il faut se rendre la où il y a du monde. Souvent au Musée d’art moderne. Il y aura toujours du monde pour aider.

Que penses-tu des sociétés qui font du business avec les PokéStops ?
D’une certaine manière je trouve ça super pour les commerces type bar, ça a vraiment relancé leurs clientèles, certains restaurants intègrent même des plats ! Niantic avait déjà confirmé l’association avec Macdonald’s, bien évidemment il avait aussi dit qu’il n’y aurait rien d’intrusif et que ce serait discret. Donc plutôt confiant.

Un jeu basé sur l’univers d’Harry Potter avec le fonctionnement de Pokemon Go devrait bientôt sortir, tu en penses quoi ? Penses-tu que la mode va durer ?
Je suis curieux de voir ça ! L’univers d’Harry Potter a quand-même une masse de fans conséquente, je pense que ça peut durer effectivement.

Ton Pokémon préféré ?
Arcanin
, la beauté sauvage. Et ma couleur préféré.

Pokemon Go Strasbourg Alsace

A partir de quel niveau, pour toi, est-on un dresseur professionnel ?
Je dirais que dès le niveau 25 on a une bonne base du jeu, de bon Pokemon et encore des choses à faire. C’est à ce niveau la aussi que l’expérience demandé commence à se faire sentir.

Pour terminer, en quelques mots, donnes nous des astuces pour quelqu’un, à Strasbourg, qui voudrait se lancer dans Pokemon Go…
Acheter une batterie externe, de bonnes chaussures pour la marche, un sac à dos pour la nourriture et des amis ou une copine aventurière.

Merci à toi pour cette interview, à bientôt pour un combat dans une arène, voici mon pseudo : JackTyphus, team Instinct ! 😉

Articles similaires qui pourraient vous plaire...

CityQuizz : Jeu de piste (entre autre) sur le Marché de Noel de Strasbourg
vues 181
J'ai posé quelques questions à Isabelle Herr, une des créatrices de CityQuizz pour qu'elle m'explique le concept de cette appli de jeu de piste, voici...
Concours : Gagnez vos places pour le spectacle d’impro BANANE & CHATI...
vues 207
Concours : Gagnez vos places pour le spectacle d'impro BANANE & CHÂTIMENT à Strasbourg Cyrielle de Banana Impro m’a proposé de vous faire gag...
Start To Play 2017: le Festival du Jeu Vidéo de Strasbourg du 25/08 au 27/08
vues 299
Start To Play 2017 : le Festival du Jeu Vidéo de Strasbourg (4ème édition) ©-Bartosch-Salmanski-128db.fr Présentation du Start To Play 2017 (organi...
Ouverture du Pixel Museum: Musée du jeu vidéo à Schiltigheim
vues 2237
Ouverture du Pixel Museum: Musée du jeu vidéo à Schiltigheim   Aujourd'hui, le 25 février, le Pixel Museum, porté par l’association...

No Comment

Laisser un commentaire