AlsaceLifestyleLoisirsStrasbourg

Croisières au départ de Strasbourg : les visites à faire avant l’embarquement

Située à la lisière des frontières allemandes, Strasbourg sert souvent de tremplin aux croisières sur le Rhin. À la fois ancienne et moderne, la capitale de l’Alsace ne saurait toutefois être uniquement un point de départ à ces escapades au fil de l’eau tant elle est riche. D’ailleurs, ses principales attractions comme la Grande Île et la Petite France se trouvent à proximité de la gare fluviale et méritent largement un petit coup d’œil avant l’embarquement.

La Grande Île, le cœur historique strasbourgeois

La Grande Île est une visite incontournable de Strasbourg. Situé à moins de 4 km de la gare fluviale, ce quartier cultive une identité alsacienne bien marquée avec ses ruelles bordées de maisons à colombage remarquablement préservées. Cette partie-ci de la ville garde précieusement les fleurons du patrimoine strasbourgeois tels :

·         La Cathédrale

Trois siècles ont été nécessaires pour peaufiner ce chef-d’œuvre gothique taillé dans du grès rose. Sa façade impressionne avec ses détails infinis mêlant des statues de gorgones et des sculptures reprenant des scènes religieux. Les vitraux tout aussi impressionnants, dont une grande rosace de 14 mètres de diamètre, rehaussent la beauté de ce sanctuaire culminant à 142 mètres d’altitude.

·         La Maison Kammerzell

Moins grande que sa voisine la cathédrale, la maison Kammerzel n’en demeure pas moins une pépite monumentale de la Grande Île. Construit au 15e siècle par un épicier qui lui prêta son nom, cet édifice unique en son genre doit sa façade sculptée de scènes inspirées de l’époque gréco-romaine, du Moyen-âge et de la Bible au marchand de fromage Martin Braun. Les fenêtres en cul-de-bouteille rajoutent du charme à l’édifice. Accueillant un restaurant, la maison Kammerzell est une adresse parfaite pour goûter à la cuisine alsacienne dans un cadre intimiste. Ceux qui souhaitent profiter d’une pause gourmande dans une ambiance plus festive avant d’entamer leur croisière sur le Rhin se rendent dans les traditionnels bars-restaurants à vin winstubs, très nombreux dans le quartier.

·         Le Palais Rohan

Cette sobre et élégante résidence princière inspirée des grands hôtels de Paris orne les abords de la cathédrale depuis 1742, année de son achèvement. Les têtes couronnées ont depuis longtemps déserté cette belle bâtisse. Elle accueille aujourd’hui trois institutions prestigieuses, le musée des Arts décoratifs, le musée archéologique et le musée des beaux arts. Le palais Rohan ne s’est toutefois pas départi de son faste d’antan qui s’apprécie dans certaines pièces au décor d’une grande richesse.

·         La Place Kléber

Le cœur de Strasbourg bat sur cette grande place qui se déploie à une dizaine de minutes de marche du palais princier. Ornée d’une statue du grand général français auquel elle doit son nom, elle est bordée entre autres par l’Aubette, un édifice datant du 18e siècle de facture néo-classique. La place Kléber est aussi le théâtre d’événements majeurs strasbourgeois, dont le marché de Noël et le Café des Amours qui se tient lors de la Saint-Valentin.

La Petite France, la Venise alsacienne

Accolée à la Grande Île, la Petite France est un des quartiers les plus pittoresques de Strasbourg. Construite de part et d’autre de l’Ill, elle a un petit air de Venise. Du 15 au 17e siècle, la rivière a vu s’élever sur ses berges de belles maisons à colombage ayant appartenu à des meuniers et des pêcheurs.

·         Les ponts

Les Ponts Couverts sont certainement les plus célèbres parmi ceux qui enjambent l’Ill. Ils sont gardés par trois tours massives, reliques d’une muraille médiévale. Le pont tournant mérite aussi une mention particulière. Ici, l’on ne se lasse pas d’admirer le spectacle du pont qui pivote pour laisser passer les bateaux-promenade. Tout près se dresse le pont Saint-Martin facilement reconnaissable à ses deux arches. Il offre une vue panoramique sur les écluses et les moulins.

·         Le barrage Vauban

Non loin des Ponts Couverts se dressent le barrage Vauban et ses 13 arches. Il était construit pour protéger la ville. Quand ses vannes sont fermées, il retenait l’Ill. La rivière inondait alors le sud de la cité qui se transformait en un immense bourbier où les armées ennemies s’empêtraient alors. Pour admirer cette partie de Strasbourg et avoir une belle vue sur la cathédrale et le musée d’art moderne, rendez-vous sur la terrasse panoramique.

·         La rue du Baie-aux-Plantes

Cette rue est parfaite pour s’immerger dans la Strasbourg d’autrefois avec ses maisons à colombage qui ont su résister à l’assaut du temps. Certains des édifices gardent encore le souvenir de ses anciens occupants, les tanneurs. Bon nombre d’entre eux sont couverts d’un toit supplémentaire ouvert où les peaux étaient mises à sécher.

No Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.