Bo Johnson, chanteur au grand cœur

Qu’est ce qui te fait lever le matin ?
Etant religieux, je dirai Mon DIEU, Ma famille, mes amis et Ma musique

Ta plus grande qualité ?
Je pense, enfin j’espère être quelqu’un de généreux

Ton plus grand défaut ?
Parfois très naïf, j’ai du mal à voir le mal en l’humain

Te considères-tu comme quelqu’un de connecté ?
Bien sûr, Facebook, Instagram surtout, puis Tweeter & LinkedIn occasionnellement  et Viadéo, (lol), une fois tous les 3 mois. Je ne suis pas adepte des autres, c’est déjà beaucoup non ? 😉

Le héros de fiction auquel tu aimerais ressembler ?
Superman, c’est un tout en un, il vole, il est rapide, empathique, généreux, protecteur et surtout  Bo* (Mdr), ce que j’aimerai être pour moi et pour ceux que j’aime.

Le job que tu as toujours rêvé de faire, même si tu fais le contraire à présent ?
Un métier relatif événementiel et aux voyages, mais avec beaucoup de responsabilités, j’adore créer, organiser, gérer, promouvoir aussi ; donc je n’en suis pas bien loin 😉

Ton héros dans la vie réelle ?
Ma Maman, Ma déesse sur terre ; car après tout ce qu’elle a traversé, elle s’est toujours battu pour tout nous donner, mais surtout  nous « élever », Jt<3 tout Fort ma Pruniiiiiiii.

La chanson que tu siffles sous la douche ?
Elles sont légion et varient selon mes émotions, (lol) en ce moment « Georgia on my mind » de Ray Charles  et  « Unbreak my heart » de Toni Braxton

Comment te vois-tu dans 20 ans ?
Je souhaite vraiment être un artiste connu et reconnu pour son métier, sa passion, mais aussi, si les moyens m’en sont donnés, soutenir et aider d’autres que moi, peu importe les origines, à avancer.

Ton film culte ?
« Cry freedom » (l’histoire de Steve Biko), avec Denzel Washington & Kevin Kline réalisé par Richard Attenborough sorti en 1987.

Ce que tu détestes par-dessus tout ?
J’exècre « Le nombrilisme ».

Bo Johnson Strasbourg chanteur

Le talent que tu aimerais avoir ?
Le don d’ubiquité, je pourrai alors être partout à la fois, et surtout voyager sans dépenser, lol

Ta meilleure blague ?
L’histoire des Nuddleuuuuhhh, ou de Perette la canadienne mais racontées par mon ami Stéphane, je ne suis pas doué pour en narrer, mais j’aime bien en rire tant que ça ne me touche pas (je suis un petit peu susceptible aussi, lol.)

Que manque-t-il à Strasbourg pour être une ville incontournable d’Europe ?
Le monde de la nuit manque de diversités, beaucoup trop de restrictions

 Si tu étais un quartier de Strasbourg ?
Je serai La Petite France (rue piétonnes, restos et bars, le ballet des bateaux-mouches, architecture et histoire etc… Un très beau cocktail.

Ton restaurant strasbourgeois préféré ?
« Qu’est-ce qu’on mange ? », 7 rue des Tonneliers,  tenu par Vanessa et Charles, produits du marché, de saison, cuisine de qualité, et une sélection fine de vins qui sauront accompagner vos plats et très bon rapport qualité/prix.

Ton bar strasbourgeois préféré ?
Ouawwwwwwwww, je les  connais tous, et les aime tous, mais je me permets de donner mes coups de cœur du moment (lol) : le Raven, le Code Bar, l’Intemporel, Le Square et le XX. Ce sont des bars cosy, agréables et très branchés. Alliance de bonne ambiance, additionné d’un très bon service, bonne qualité des produits proposés, enfin un tout qui incite à revenir plusieurs fois par semaine.

 Autre ville préférée en Alsace et pourquoi ?
Colmar, pour la beauté de son centre.

Quelle est la chose que tu changerais en premier si tu étais maire de Strasbourg ?
J’améliorerai les conditions de certains étudiants (loyers et aides etc…), la scène artistique et le milieu de la nuit.

Ta marque alsacienne préférée ?
DOPF (Les bulles hmmmmm)

 En 3 mots, décris-nous ton Strasbourg ?
Mignonne, Authentique, Gourmande.

Décris-nous ton style musical…
Affirmer que je n’ai qu’un style musical précis et bien particulier, reviendrait à dire par exemple « que je ne boirai jamais autre chose que du crémant » lol. Or j’adore le whisky, le rouge de Bordeaux ou de la Bourgogne, certains cocktails, et surtout le bon Perrier menthe avec une rondelle de citron du dimanche matin (Mdrrrr).
Pour ainsi dire, bien qu’ayant été bercé par la Soul, le Gospel, le Blues, je suis un enfant de la MUSIQUE, en d’autres termes, peu importe le style, quand la mélodie me parle et m’anime,  JE CHANTE.

Si tu avais pu percer dans un autre art que la musique ça serait lequel ?
L’écriture, j’aime beaucoup.

As-tu déjà pensé postuler à un TV crochet du style THE VOICE ou NOUVELLE STAR ?
Bien-sûr, mais j’attends d’être prêt, ou simplement d’y arriver par d’autres biais.

Y a-t-il une vraie scène musicale strasbourgeoise ?
Oh que oui, Strasbourg recèle de nombreux talents, et de nombreuses voix. Sauf que nous manquons de soutien et de propagande pour dynamiser cet univers et mettre en avant le  travail et les efforts fournis.

As-tu déjà fait des collaborations avec d’autres artistes locaux ?
Oh que oui avec la belle Flore M, Tevin Thomas, Xavier Grant, Jo Carteva, Olivier Duvernay et bien d’autres encore….

Tes projets pour cette fin d’année 2016 ? Parle-nous de ton événement du 21 septembre au Régent…

Alors, j’ai de nombreux événements et projets en cours de préparation, entre autre scènes strasbourgeoises et scènes européennes, ce qui nécessite beaucoup de travail et de sacrifices, et DIEU Merci, j’en suis fier.

De plus un bon nombre de collaborations en vue, et ce dans le but d’étoffer et d’améliorer mon univers, mais aussi des castings et concours de chant ; « restons acteurs et actifs ».

Bo Johnson Strasbourg chanteur

Quant à mon événement de rentrée du 21 Septembre, j’ai eu la chance de travailler avec cet illustre établissement « Le Régent Petite France », qui m’a fait confiance en acceptant ma proposition, j’en suis d’ailleurs très enchanté et honoré. En effet, ce sera une première car je vais non seulement chanter, mais aussi et dans la continuité des « Strasbourg Fashion Week » développer ce jeu de scène, dans le but de devenir un vrai « show man », le tout soutenu par  des  partenaires de renom, qui se préparent comme moi à colorer ce bel événement.

BE READY !

Eh oui chers amis, soyez nombreux à venir vivre ce que nous vous préparons :“On se passera de maux, Seuls les présents vivront ” ces mots “…

Articles similaires qui pourraient vous plaire...

Portrait Kapoué n°36: Sir Hill, chanteur strasbourgeois
vues 78
Sir Hill, chanteur strasbourgeois Qu’est ce qui te fait lever le matin? La perspective d'une douche et d'un petit dèj ! Ta plus grande qualité?...
Portrait Kapoué n°30: Christopher Giroud, chanteur de rue
vues 154
Christopher Giroud, chanteur de rue à Strasbourg Qu’est ce qui te fait lever le matin ? La plupart du temps quand je me lève le matin c’est que j’ai...
Portrait Kapoué n°26: Groupe strasbourgeois Redlight Dreams
vues 41
Groupe strasbourgeois Redlight Dreams Qu’est-ce qui vous fait lever le matin? Si on parle d'un réveil le lendemain d'un concert, c'est d'abord la go...
Portrait Kapoué n°44: Séverin, co-fondateur de Moi Moche et Bon
vues 717
Séverin, co-fondateur et porte-parole de la start-up Moi Moche et Bon  Qu’est ce qui te fait lever le matin ?  Je me lève pour avoir le sourire aux ...

No Comment

Laisser un commentaire