Vince Van Vegas des Pin-Up d’Alsace

Vince Van Vegas boylesque des Pin Up Alsace

 

Qu’est ce qui te fait lever le matin?
La lumière du jour. J’ai pris cette habitude quand j’habitais sur l’île de Tahiti. Je n’avais pas de volet et je profitais à fond de mes journées. Du coup, Je n’aime pas trop les grasses matinées, j’ai la sensation de perdre mon temps.
Ta plus grande qualité?
L’adaptabilité, je suis à l’aise avec tous types d’interlocuteur, de personnes, de la plus coincée à la plus déjantée, dans tous types de situation.
Ton plus grand défaut?
Je suis trop radical. Quand quelque chose,ou quelqu’un me gonfle, j’ai du mal à le cacher et à prendre sur moi.
Heureusement, c’est rare.
Te considères-tu comme quelqu’un de connecté?
Oui, je suis accro à mon smartphone, à Facebook et autres applis pratiques. J’aime suivre l’actu de mes amis, partager idées et photos. Je me modère car je ne peux pas tout exprimer. Par contre, je n’aime pas les applis jeux.
Le héros de fiction auquel vous aimeriez ressembler?
Plus jeune, je rêvais de ressembler à Kwai Chang Kain (David Carradine dans la série Kung Fu). Maintenant, ce serait plus Hank Moody dans Californication

Vince Van Vegas boylesque des Pin Up Alsace
Le job que tu as toujours rêvé de faire, même si tu fais le contraire à présent?
Agent secret style James Bond, Malko Linge dans les bouquins SAS, voire même OSS 117 et l’interprétation géniale de Jean Dujardin dans les films: des voyages, des grands hôtels, des belles femmes. Heu… Mais c’est ma vie en fait, sans les enquêtes donc boylesque, c’est le job dont j’ai toujours rêvé….
Votre héros dans la vie réelle?
Le chercheur anonyme qui va inventer la machine à remonter le temps. Si vous le connaissez, donnez-lui mon tel.J’aimerais tellement me porter volontaire.
La chanson que vous sifflez sous la douche?
J’ai vraiment honte, c’est “Avec les filles j’ai un succès fou” de Christophe. Si seulement…
Comment te vois-tu dans 20 ans?
Au bord de l’océan pacifique, en train de siroter des cocktails…Au sortir d’une tournée mondiale avec les Pin-Up d’Alsace.
Mon film culte?
Les films de Will Ferrell: Anchorman, Semi pro, Talladega nights, Elfe… Ce mec est fou et j’adore ça.

Ce que vous détestez par dessus tout?
Les légumes (choux fleur, blettes, salsifis…) et sinon l’injustice. Mais moins que les légumes…
Le talent que vous aimeriez avoir?
Savoir danser façon Fred Astaire, Gene Kelly, Patrick Swayze, John Travolta, M Pokora…tout serait tellement plus simple dans ma vie.
Le dernier fou rire?
Je contrôle vachement mes émotions donc pas de fous rire mais de gros moments de rigolade lors d’une session essayage de string pour mes actes.
Je me bats pour la cause du string chez les hommes mais ça n’est pas facile.
Que manque-t-il, d’après toi, à Strasbourg, qui est incontournable dans les autres grandes villes d’Europe?Difficile, je trouve qu’on a pas mal de choses dont on ne se rend même pas compte. Allez, comme je suis fou de ce sport, je dirais une très grande équipe de rugby…Ce serait génial!
Si tu étais un quartier de Strasbourg ?
Le quartier de la Cathédrale. Je trouve tout superbe, les bâtiments, les boutiques. J’adore faire le touriste dans ma ville, la voir avec des yeux non blasés.

Vince Van Vegas boylesque des Pin Up Alsace
Restaurant préféré?
Le Tarbouche à la Krutenau. De la très bonne cuisine libanaise. Je m’y pose quand il fait beau et sinon, je prends à emporter. C’est copieux.
Bar préféré?
Le CheckPoint (ex Java). On y fait des shows avec les Pin-Up d’Alsace et on y passe de très bons moments. Sinon le Mudd, pour les concerts Live et l’ambiance.
Il faut soutenir les endroits avec des scènes ou les artistes de tous genres peuvent se produire.
Endroit que vous adorez à Strasbourg mais que vous avez honte de dire?
Les écluses à la Petite France. Je suis fasciné par le mécanisme, par l’eau qui monte et qui descend.
Quelle est la chose que vous changeriez en premier si vous étiez maire de Strasbourg?
Je rachèterai les murs et fond de commerce vides pour les proposer à des indépendants ayant une identité propre. J’essaierai d’éviter que mon centre- ville soit comme tous les autres.
Ta marque alsacienne préférée?
la brasserie Schutzenberger. Une biere qui véhicule l’image alsacienne et qui renaît. J’aime l’idée du Phoenix à sept vies. On ne meurt pas, on évolue.
Qu’est que tu choisirais comme nom de catcheur mexicain?
Vince El magnifico Vicioso!
Question pour le prochain? Sur quelle musique te verrais tu t’effeuiller en public?
En 3 mots , décris nous Strasbourg?
Belle, mystérieuse, ambitieuse.
Ton actualité?
Des Shows d’effeuillage avec les Pin-Up d’Alsace, et les préparatifs du Festival Elsass Rock and Jive à Schiltigheim en mai.

Articles similaires qui pourraient vous plaire...

Portrait Kapoué n°44: Séverin, co-fondateur de Moi Moche et Bon
vues 714
Séverin, co-fondateur et porte-parole de la start-up Moi Moche et Bon  Qu’est ce qui te fait lever le matin ?  Je me lève pour avoir le sourire aux ...
Portrait Kapoué n°37 : Bo Johnson, chanteur au grand coeur
vues 135
Bo Johnson, chanteur au grand cœur Qu’est ce qui te fait lever le matin ? Etant religieux, je dirai Mon DIEU, Ma famille, mes amis et Ma musique ...
Portrait Kapoué n°36: Sir Hill, chanteur strasbourgeois
vues 78
Sir Hill, chanteur strasbourgeois Qu’est ce qui te fait lever le matin? La perspective d'une douche et d'un petit dèj ! Ta plus grande qualité?...
Portrait Kapoué n°35: Elle de Strasbourg, blogueuse strasbourgeoise
vues 248
Elle de Strasbourg – blogueuse strasbourgeoise (comme son pseudo l’indique) et européenne convaincue ! "Elle de Strasbourg" présente sur son blog My ...

1 Comment

  1. 2014/12/30 at 13:51 — Répondre

    Si vous souhaitez avoir des informations concernant les cours d’effeuillage burlesque en Alsace, c’est par là –> http://www.lunamoka.com
    ou sur Facebook: Luna Moka Burlesque School

Laisser un commentaire