STREET BUTCHER, restaurant texan à Strasbourg

Après avoir annoncé pas mal de faux indices sur leur vitrine pendant leurs travaux, le STREET BUTCHER a enfin ouvert ses portes il y a quelques jours rue du 22 Novembre à Strasbourg. Il s’agit d’un restaurant (brasserie) américain avec des spécialités texanes et BBQ et non ce n’est pas un énième restaurant d’hamburgers ! 😉

STREET BUTCHER restaurant américain Strasbourg texan BBQ brasserie rue du 22 NovembreSTREET BUTCHER restaurant américain Strasbourg texan BBQ brasserie rue du 22 Novembre

J’y suis allé un samedi midi, en fin de service, la salle (du bas) était bien remplie, on a pu se poser sur la grande table donnant sur la verrière et la coure arrière. Ambiance assez sympa car la lumière du jour nous éclairait un peu (malgré la météo maussade), le reste de la salle restant assez sombre… D’ailleurs je ne suis resté qu’au RDC, j’aurai du aller faire un tour au 1er étage pour voir la décoration…

STREET BUTCHER restaurant américain Strasbourg texan BBQ brasserie rue du 22 Novembre

Une fois que nos yeux étaient habitués aux ampoules qui scintillaient un peu trop à notre table, on a pu passer commande : Nachos en entrée à partager, un parmentier de canard et un cordon bleu à la viande de Grison (oups, j’ai oublié de le prendre en photo, sorry ! ). Et hop, une pause aux WC pour moi, en attendant les plats : et là, c’est le drame: impossible de sortir des WC ! J’ai cru à une mauvaise blague ou même à un nouvel escape game à Strasbourg, mais impossible de sortir, la porte coulissante était bloquée, j’ai du demandé de l’aide ! Heureusement, tout est bien qui finit bien, je suis sorti, un peu énervé, j’ai du me venger sur les nachos qui venaient d’arriver à table. Super bons d’ailleurs, avec une sauce cheddar tiède…. HMMM !

STREET BUTCHER restaurant américain Strasbourg texan BBQ brasserie rue du 22 Novembre

Les plats sont arrivés dans la foulée, et forcement, on s’était goinfrés de nachos, on avait du mal à finir nos plats de résistance qui étaient pourtant très bons, et bien servis, voire trop pour nous ce jour là. On aurait pu presque demander des doggy bags (c’est faisable au STREET BUTCHER). A part un peu de peau de canard dans le parmentier, rien à signaler, on a aimé !

STREET BUTCHER restaurant américain Strasbourg texan BBQ brasserie rue du 22 Novembre

Bien évidemment, j’avais (presque) encore de la place pour un dessert, et j’étais surtout intrigué par ce carrot cake avec sa boule de glace cannelle… J’avais raison d’être intrigué, car il était excellent, pas trop lourd, assez frais, et combinaison parfaite avec la glace : MIAM ! (pourtant je ne suis pas trop desserts…). Un petit café pour ma chère co-testeuse et hop, on décolle en demandant l’addition.

STREET BUTCHER restaurant américain Strasbourg texan BBQ brasserie rue du 22 Novembre

Mon avis sur le STREET BUTCHER Strasbourg :

Je m’attendais encore à un restaurant de burgers ou hot dogs, et bien je me suis trompé. C’est bien des spécialités américaines texanes qu’il s’agit ici; d’ailleurs j’aurai plutôt prendre une bonne viande rouge cuite en cuisson longue durée plutôt que mon cordon bleu… La carte des vins semblait aussi bien fournie (non testée), et notez que vous pouvez prendre des plats à partager de 4 à 8 personnes. Niveau du prix, c’est pas donné : on a payé 52,30 € pour les nachos, une bouteille de San Pellegrino, nos deux plats, un dessert et un café MAIS c’est cohérent avec la quantité dans les assiettes, la qualité et l’ambiance globale de l’endroit.
Petite note sur le service : on est tombé sur un serveur très sympa, souriant et efficace; ça fait toujours plaisir. On m’a même offert le café (sans que je le demande) suite à mon expérience d’enfermement dans les toilettes 🙂 (honte à moi quand même !)

STREET BUTCHER restaurant américain Strasbourg texan BBQ brasserie rue du 22 Novembre

Bonne surprise donc, à réserver plutôt le midi vu les quantités, j’y retournerai bien pour goûter leurs fameuses viandes fumées au feu de bois, et vous .

Qu’en pensez vous ?

STREET BUTCHER
08 Rue du 22 Novembre
67000 Strasbourg
03 88 32 39 44
Compte Instagram
Page Facebook


Articles similaires qui pourraient vous plaire...

Kapoué test n°36: La Hache, bistrot strasbourgeois
vues 284
Kapoué test n°36: La Hache, bistrot strasbourgeois Pas inspiré du tout pour savoir où manger à midi, j'ai, sur un coup d'éclair, pensé à la Hache, br...
Kapoué test n°74: Bistrot Coco restaurant cosy à Strasbourg
vues 1642
Bistrot Coco restaurant cosy à Strasbourg En quête d'un restaurant nouveau et si possible original un soir de la semaine dernière, j'ai arpenté les r...
Kapoué test n°140: La Baie Des Anges, restaurant sauvé par le chef Etchebest ?...
vues 3556
Ceci est un "Kapoué test" un peu particulier aujourd'hui : D'habitude, j'essaie de tester les nouveautés de notre belle ville de Strasbourg, ici c'éta...
Kapoué test n°136: SUPERTONIC, saucisses et gins à Strasbourg
vues 3454
SUPERTONIC, saucisses et gins Place d'Austerlitz à Strasbourg Dans la déferlante des nouveaux concepts culinaires dans la capitale européenne, en voi...

6 Comments

  1. Cyrielle
    2017/12/01 at 18:12 — Répondre

    Jai bien aimé ce resto. On est allé à 4 un samedi on a bien été servi et j’ai adoré le carrot cake … par contre j’en ai gardé pour le petit dej du dimanche. Le seul “hic” c’est que je trouve que le RDC fait vite écho et beaucoup de bruits

  2. Lilu
    2017/12/02 at 01:17 — Répondre

    Les PHAUTHES d’orthographe et de syntaxes piquent les yeux

  3. Jerome
    2017/12/02 at 03:12 — Répondre

    Beaucoup de faute de syntaxe dans cet article.. Étonnant.

    • 2017/12/02 at 12:10 — Répondre

      Comme écrit sous l’autre commentaire, en effet, j’ai du écrire trop vite. Et comme j’écris comme je parle, c’est à dire : MAL -> je fais des fautes ! MEA CULPA. Je vais faire gaffe à l’avenir.

  4. Carine Lanoix
    2017/12/10 at 21:17 — Répondre

    Pour ma part, je laisse mon commentaire (non pas pour donner mon avis sur le style syntaxique de l’auteur, que je ne me permettrais pas de juger pour ne pas perdre de vue l’important: l’avis sur le street butcher). Je suis d’accord avec le contenu. J’y ai mangé un midi cette semaine avec un ami et nous avons été séduits par un Black Angus très bien cuit que j’ai accompagné de frites de patate douce et de brocolis aux cacahuètes. J’ai adoré ! Nous avons été placés près de la verrière, à un table pour deux, à côté de la grande table mentionnée dans l’article. La déco est juste ce qu’il faut et le personnel vraiment sympa, toujours prêt à bien vous conseiller. Les seuls points, en revanche, à revoir pour moi, seraient l’isolation. J’ai eu comme une impression de courant d’air, j’ai eu un peu froid ! Bon, peut-être ne suis-je pas objective car j’étais un peu malade… De même que les toilettes (spéciale pensée pour toi Jack Typhus :-p) gagneraient à être plus nombreux puisqu’il n’y en a.. qu’un (homme, femme confondus !). Sinon, merci à toi pour cet article, car sans lui, je n’y serais pas allée 😉

Laisser un commentaire