FischerStub: où cuisine alsacienne rime avec quantité !

Enfin, enfin … enfin ! Depuis mes 6 ans d’existence strasbourgeoise je n’ai jamais été au restaurant (que dis je ?) à cette institution :  Le FischerStub !

Alors j’ai testé, au cours d’un repas entre amis hier soir cet endroit qui, ma foi, m’inspire que des choses sympathiques 😉

Soyons franc, vous ne venez pas ici pour de la cuisine moderne, avec 3 rondelles de carottes, une mousse de marron et un dessert moléculaire…

Ici, c’est plutôt Alsacien, alsacien et encore alsacien ( je vous recommande d’ailleurs d’emmener un petit dico car si vous êtes pas de la région, vous allez vite sentir un vent de solitude au moment de la commande). Au menu, du gros, du costaud, du violent ! Non pas pour vos papilles car c’est très bon, mais plutôt pour votre résistance culinaire, car la réputation est pas galvaudée : On mange bien, BEAUCOUP voire même trop !
J’ai testé le fameux Cordon Bleu à la crème, spécialité de la maison, et une banana split : rien à dire mais il vous faut 48H pour vous en remettre…

Certes, on vient pour ça, mais quelle honte de ne pas finir son plat ( j’en connais qui l’ont fait et par amitié pour eux je tairais leur nom)
Bref, tout ça pour dire que je vous recommande cet endroit, c’est convivial, le service est correct, c’est très bon marché par rapport à la quantité . Juste un bémol pour les WC où le mec qui a posé le sèche-mains dernier cri a du trop boire de Fischer avant de le faire !


Ce diaporama nécessite JavaScript.


Ces articles sur Strasbourg pourraient vous plaire...

5 Comments

  1. 2010/12/22 at 12:19 — Répondre

    Je partage tout à fait ton analyse, c’est mon resto préféré sur Strasbourg, voir mon resto préféré tout court 😉
    Tu n’as pas montré le plat de frites qui accompagne le cordon bleu de 600g 😉

    • 2010/12/22 at 13:41 — Répondre

      Je confirme, il y avait bien des frites et des pâtes … et des pommes de terre aussi 😉

  2. Critidos
    2010/12/22 at 13:28 — Répondre

    Tu ne mentionnes pas la bière qui est évidemment de la bonne Fisher 🙂
    Concernant le cordon bleu, il est accompagné sur l’assiette de petits pois carottes (de conserve par contre) et dans un caquelon séparé, au choix, des frites, des pommes sautées ou des spaetzle.

    D’accord sur la quantité 🙂

  3. 2010/12/22 at 14:06 — Répondre

    J’avoue que ça vaut le détour ! je confirme que pour un non alsacien comme moi, le dico est obligatoire et honte à ma prononciation (pas grave j’assume !).
    Les plats sont énormes mais vraiment excellents, la bière Fischer super bonne donc que du bonheur.
    Bref la FisherStub est une institution et il faut absolument y aller !

Laisser un commentaire